Accueil du site > Curiosités & Antiquités > Clubs de GOLF " PRESTIGE" > Clubs anciens de la plus grande rareté - James Ross BROWN - Montrose - (...)
  • Clubs de GOLF " PRESTIGE"

  Clubs anciens de la plus grande rareté - James Ross BROWN - Montrose - Ecosse (collection privée d’un membre APGF)

BROWNS PERFORATED IRONS - 1903

James Ross BROWN est forgeron de marine à Montrose et n’est pas pratiquant de golf. Son atelier est situé 10 River street, en bordure du terrain destiné à la pratique du golf.

La revue Fry’s Magazine de mars 1906 titre : « Le roman d’un brevet de club de golf » et donne les détails suivants « Avant qu’il ne soit devenu un titulaire d’un brevet, le seul attrait qu’il trouvait dans le jeu de golf résidait dans le fait d’ôter le sable dans les yeux des golfeurs qui avaient été explorer les dunes de sable. Et, étant d’une tournure d’esprit inventive, il s’est mis à imaginer un club qui ferait le travail du mashie plus proprement et permettrait ainsi au joueur de golf de jouer le jeu avec plus de confort… Une nuit, en rêve, il a imaginé un instrument qui stupéfierait l’humanité...Il a immédiatement regagné son atelier pour fabriquer une ébauche...Le jour suivant, afin de tester l’efficacité de sa découverte, il simule un bunker artificiel dans sa forge en faisant un mélange de sable et de scories au milieu de sa forge. Collant le manche d’un vieux parapluie dans la tête du fer qu’il venait de terminer, il enfouit profondément une balle dans le tas de sable et de scories afin de tenter de l’extraire. Les essais initiaux furent concluants. Aucun nuage ne vint obscurcir sa vision, mais le club se comportait d’une façon telle qu’il a décidé de continuer à travailler à l’améliorer… L’étude a duré quelques mois lorsqu’un jour « Un samedi soir il s’est mis au travail sur une idée qui lui avait été suggérée l’après-midi même tandis qu’il ratissait son jardin. "Pourquoi pas donner au club la forme inversée du râteau ? s’est-il demandé. Et enchanté de l’idée, il s’est mis au travail et l’aube du dimanche était arrivée avant qu’il n’ait fini le modèle… Ses essais préliminaires dans le bunker artificiel lui confirmèrent qu’il était très aisé de sortir la balle de ce type d’obstacle… Il lui restait à perfectionner encore l’idée qui donnait toute satisfaction et peu de temps après il était en possession du brevet du « MAJOR ».

Cette belle histoire se déroule en 1903, le brevet qui ne couvre pas moins de quatre modèles date du 22 septembre de cette année et est enregistré en date du 5 mai 1094 sous le numéro 20343 en Angleterre. James BROWN fera aussi breveter aux Etats-Unis le 24 janvier 1905 sous le numéro 780.776.

James Ross BROWN n’a jamais lui même fabriqué de clubs de sa conception. Il en a confié la production à James WINTON, un autre forgeron spécialisé, installé à Montrose. Une structure commerciale WINTON & BROWN a existé pendant une courte période.

Avant de recevoir le nom de MAJOR ce club s’est appelé « garden rake-like » qui signifie : râteau de jardin renversé.

Cet exemplaire du MAJOR est de fabricant inconnu. Il a conservé son chromage d’origine, technique utilisée dès 1854 et destinée à protéger de la corrosion.

L’utilisation en compétition de ce type de club a été interdit en 1920 par le comité des règles de St Andrews, et l’USGA.

DEUXIEME MAJOR

Cet exemplaire du MAJOR a été fabriqué par WINTON & Company, fabricant à Montrose. James WINTON (1835 - 1907) est établi à Montrose et jouit d’une excellente réputation de fabricant de fers. En 1900 il est à la tête d’une entreprise de neuf personnes et son commerce est très prospère. Il a trois fils Robert qui prendra la succession de son père avant de céder l’entreprise à William, William qui ira travailler en Australie avant de revenir en 1911 à Londres et enfin Thomas qui servira dans de nombreux clubs en Angleterre.

L’arrière est estampillé « BROW’S PATENT / MAJOR »

PERFORATED

Appelés tantôt « water iron », « rake iron (fer râteau) » ou « garden rake like (comme un râteau de jardin) » suivant la destination pour laquelle chacun d’eux a été créé, ces fers sont joués aussi bien pour extraire la balle de l’eau, du sable ou de l’herbe grasse.

Comme pour le MAJOR, James BROWN pratique des ouvertures sur la face afin « de réduire la pression de l’air sur le club et augmenter ainsi la distance parcourue avec le club ».

Différents modèles de fers existent comportant de 5 à 8 alvéoles, suivant qu’il s’agisse de cleek, mashie ou autre. Tous comportent à l’arrière de la face une demi sphère placée au centre et destinée à donner du poids à la frappe.

 
  • Galerie d'images
    navigation sur les images
Collection privée membre APGF Collection privée membre APGF Collection privée membre APGF Collection privée membre APGF Collection privée membre APGF Collection privée membre APGF Collection privée membre APGF