• Janine Gaveau / Munier (1903 / 1950 )

  Janine Gaveau (1903 / 1950 )

Avant d’être la championne de golf bien connue, Janine Gaveau est un espoir du tennis français. D’après Toto Brugnon, elle possédait un service renversé excellent et rare chez les jeunes filles de ce temps là.

Ses débuts au golf

Janine découvre le jeu de golf en 1920 à l’age de 17 ans. Ses parents lui offrent régulièrement des cours avec Percy Boomer le professionnel du Saint Cloud CC dont elle suit scrupuleusement les précieux conseils techniques. Douée, elle s’entraîne avec acharnement et se classe assez rapidement. Après une année de travail, elle s’inscrit à la coupe Femina considérée comme le championnat de France.

Sa carrière

En 1922, Janine a 11 de handicap et participe à sa deuxième coupe Femina. La régularité de son jeu, ses bonnes approches et un bon putting lui ont permis de faire la différence sur les autres concurrentes et devient à 19 ans, la nouvelle championne de France. En 1923, l’Union des Golfs de France crée un nouveau championnat national pour les joueuses. Le trophée, offert par Pierre Deschamps, Président de l’Union des Golfs de France, devient le National Dames et remplace la coupe Femina qui prend le nom de Coupe de France. Janine Gaveau en remportant les deux épreuves est indiscutablement la meilleure golfeuse de France de l’année. L’année suivante, elle conserve son titre au trophée Pierre Deschamps mais se voit privée de la coupe Femina par la toute jeune Simone Thion de la Chaume âgée de 16 ans. En 1925, Mademoiselle Janine Gaveau devient Madame Pierre Munier. Elle renoue avec la victoire en 1927 en remportant la Coupe de France et récidive en 1928 dans cette même épreuve. Bien que le stroke play soit sûrement sa formule de jeu préféré, elle semble tout aussi à l’aise en match play sauf lorsqu’elle rencontre Simone Thion de la Chaume qui l’impressionne.

1931, l’année Gaveau

La volonté, la persévérance, l’assiduité et la passion sont ses principales qualités. Associées à une période de chance et de réussite, cela peut donner de belles performances. Janine Gaveau gagne en 1931, les trois plus grandes épreuves françaises : l’International de France, le Championnat de France et la Coupe de France Femina. Pendant la remise des prix de l’International, Barbara Vagliano, finaliste mais également Capitaine de l’équipe de France rend hommage à son amie et co-équipière : « Janine Gaveau est une remarquable joueuse et championne de golf, au swing pur. »

L’Association d’Encouragement au Golf

Impressionnée par les fantastiques résultats de Simone Thion de la Chaume, Janine constate, tout simplement, que Simone gagnait les Internationaux de France et de Grande Bretagne à l’âge où elle-même débutait le golf. Cette réflexion la pousse à créer dès le début de l’année 1931, l’Association d’Encouragement au Golf ( AEG ). L’AEG organise et propose des cours collectifs pour les jeunes à partir de 10 ans, au sein même du Golfer’s Club, Club Indoor situé avenue Gabriel à Paris. Moyennant une petite somme, ces cours comprennent l’encadrement technique par les professeurs du Club ainsi que le prêt du matériel.

« Le golf est un jeu sain, un jeu qui passionne tous ceux qui le pratiquent. Il développe des qualités d’application, de volonté, de persévérance, de contrôle sur soi et qui réunit les jeunes et les vieux dans un même besoin de détente et de plaisir, mais il est aussi comme tous les jeux beaucoup plus amusant à mesure qu’on y joue mieux…..Parents, faites adhérer vos enfants vers 10 ou 12 ans à l’A.E.G, ils débuteront dans ces conditions avec des enfants de leur âge et dans une atmosphère d’amusement ». Article : Tennis & Golf mars 1931 / signé Janine Munier.

Janine Gaveau gagne la coupe Gaveau

Janine remporte l’épreuve dotée par son père en 1934 et en 1939. Cette année là au golf de Morfontaine, elle réalise un exceptionnel 72, meilleur score jamais enregistré par une joueuse dans une épreuve nationale de cette importance.

Automne 1948.

Comme chaque année, le golf de Morfontaine organise un inter-clubs en hommage à Pierre Manœuvrier. Meilleur joueur amateur du golf français depuis André Marino Vagliano, Pierre Manœuvrier décède dans un accident de voiture en 1929. Il avait été finaliste du British Boy’s en 1924, Champion de France Amateur en 1925, 1928 et 1929, vainqueur de la coupe Ganay en 1928.

Après la rencontre annuelle, le retour sur Paris se fait avec Philippe Boulart. Champion de France amateur en 1946, c’est aussi le créateur de la Coupe de France Messieurs ( actuellement nommée Lignel ). Quelques minutes après avoir quitté le golf de Morfontaine, c’est l’accident. Philippe Boulart est tué sur le coup et Janine est grièvement blessée. Après 18 mois de terribles souffrances et plusieurs opérations, la championne décède en 1950.

« Magnifique de courage et même d’entrain, de nombreux amis lui rendaient visite et trouvaient un réconfort en sa bonne humeur » Barbara Vagliano, Tennis & Golf 1950.

L’hommage à la championne

En 1954, la coupe Gaveau qui n’avait plus été disputée depuis l’accident retrouve sa place au calendrier fédéral et, toujours la veille du championnat de France dames. En hommage à la championne disparue, la FFG nomme la coupe « Janine Gaveau ».

Rédacteur : Philippe PALLI

Palmarès de Janine Gaveau de 1922 à 1939.

International de France « Coupe Mrs Allen Stoneham » : 1931

Championnat de France « Coupe Femina » : 1922.

Championnat de France « Coupe Pierre Deschamps » : 1923, 1924 et 1931.

Coupe de France « Trophée Pierre Lafitte » : 1923, 1927, 1928, 1931 et 1935.

Coupe Vilmorin : 1929

Coupe Gaveau : 1934 et 1939

International de France Double Dames « Coupe St Germain »

1931 associée à Barbara Vagliano

1937 associée à Aline Ginzburg - Strauss

International de France Double Mixtes « Coupe Thion de la Chaume »

1926 associée à B. Drew

1928 associée à Jean Bourin

1931 associée à son frère Marcel Gaveau

 
  • Galerie d'images
    navigation sur les images
Janine Gaveau 1922 Janine Gaveau et Barbara Vagliano 1931 Janine Gaveau