• Les Golf-Clubs de France "Disparus"

  Le Golf de Martigny ( Vosges )

Extrait du livre "Le GOLF" d’Arnaud Massy Editions Pierre Lafitte 1911

Le Golf de Martigny a été créé en 1906 ; le choix de l’emplacement a été déterminé sur les conseils du Dr Bright, de Cannes ; le tracé fut exécuté par M. Covington, du Golf Club de Nice ; les links sont entretenus sous la direction du capitaine Ross, du Clifton Downs Golf Club.

Ce golf est admirablement situé sur le versant sud du Haut-Mont, colline haute de 500 mètres et la plus élevée du Plateau des Faucilles. Grâce à cette altitude, on y jouit d’un air pur et sec, embaumé de la senteur des forêts de pins qui, de tous côtés, encerclent la piste. A la beauté du site, au pittoresque du panorama qui se déroule sous les yeux du golfeur et qui comprend à l’Est toute la chaîne des Grandes Vosges, la pureté de la brise qui y souffle et vivifie le golf de Martigny ajoute les qualités intrinsèques d’un parcours excellent.

Le parcours est long d’environ 2.500 mètres, large en moyenne de 70 mètres et comprend 9 trous.

Dans cette étendue des links, s’échelonnent trois parties qui, quoique bien différentes, sont aussi attrayantes l’une que l’autre. Du 1er au 4ème green, c’est une plaine verdoyante où le trèfle pousse touffu et serré ; de longues distances de 300 à 400 mètres séparent les greens, font de cette première partie du golf une piste douce au pied, douce à la balle qui y rebondit, agréable à parcourir sans fatigue d’aucune sorte ; encadrant la piste, c’est à gauche d’immenses champs de blés courbés sous la brise, à droite, la lisière de forêts aux arbres séculaires qui s’étendant en profondeur à quelques kilomètres de là.

Du 4ème au 7ème green, au contraire, le parcours demande au joueur qui l’entreprend plus de résistance et plus d’adresse. On doit, en effet, grimper de cette vallée verte que nous venons de quitter au sommet de la colline ; c’est un véritable escalier comprenant trois étages successifs, les greens représentant les paliers où se repose le golfeur. Sur le 7ème green, le joueur est au sommet du plateau, au point le plus élevé du golf. Là, satisfait de l’effort accompli, il peut d’un regard embraser au loin le panorama des Faucilles et des Vosges, l’immense tapis de forêts juché au pied de ces plateaux et, plus près, dans le creux du val, des taches que font sur le gazon vert les golfeurs qui jouent sur les premiers links.

Puis du 7ème green, on descend dans la vallée, au début de laquelle le 8ème green étale sa plaque verte centrée de son drapeau rouge.

La 3ème partie de golf ne comprend qu’un parcours, mais mérite cependant qu’on lui fasse une place à part. D’un joli coup de mashie ou de fer, il s’agit en effet de faire passer la balle au-dessus d’un profond ravin large de 150 mètres qui creuse la montagne entre les deux derniers greens. Dans une trajectoire élégante et souple, la balle lancée habilement retombe au dernier green, où, d’un joli coup de poteur le golfeur finit sa partie.

Dans ce grand cercle, on a tracé pour les débiles ou les maladroits une variante de parcours moins fatigante, qui emprunte les 4 premiers greens du grand parcours, mais revient ensuite sur ses pas, reste toujours dans la plaine, sans monter aux greens élevés.

Quoique de formation récente, le golf de Martigny présente des greens et des links en parfait état d’entretien, dûment roulés et arrosés. Disons enfin que le comité est ainsi composé :

Président d’honneur : M. le Dr Bright

Président : M. le baron d’Arquinvilliers

Vice-président : M. le Dr Delet

Secrétaire : M. A. Lachave

Secrétaire adjoint : M.A. Despoisse

Trésorier : M. Gérard

Le terrain est à deux kilomètres de Martigny, relié à la ville d’Eau par un service régulier de voitures. De plus, des taxis-autos peuvent monter les joueurs de la porte de leur hôtel à ces links attrayants.